Warning: include(/home/societec/public_html/password_protect.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/societec/public_html/chapitres/avertissement.php on line 1

Warning: include(/home/societec/public_html/password_protect.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/societec/public_html/chapitres/avertissement.php on line 1

Warning: include(): Failed opening '/home/societec/public_html/password_protect.php' for inclusion (include_path='.:/opt/cpanel/ea-php72/root/usr/share/pear') in /home/societec/public_html/chapitres/avertissement.php on line 1
"Societe Circuit"

AVERTISSEMENT A LA PREFACE


Conformément au vœu formulé récemment, les vingt-deux chapîtres de "circuit" seront disposés dans l’ordre normal du Grand Livre de Massilia – 1, 2 , 3 etc … ainsi qu’on verra par les images. Les vingt-deux couplets du "Bon Roi Dagobert" s’appliqueront aux vingt-deux précédents mais dans un ordre qui n’est pas celui du Larousse ; ainsi, le lecteur, qui voudrait découvrir un second "circuit" sous "circuit" peut restituer les chapîtres dans l’ordre des couplets. D’autres structures ont été envisagées que nous laissons au lecteur la joie de découvrir lui-même. Soit :

  1. Les vingt-deux stations de la ligne Vincennes- Neuilly.
  2. Les vingt-deux volumes du journal des Goncourt.
  3. Les vingt-deux divisions de l’Apocalypse de John.
  4. Les vingt-deux paragraphes du "Menexéne" de Platon qui ont servi de cadre aux vingt-deux tomes de la grande œuvre de Saint Augustin.
  5. Les vingt-deux chapîtres des "Indes noires" de Jules Verne.
  6. Les vingt et une lettres et demie de l’étrangère à Balzac.

Nous nous permettons d’insister sur ce dernier ouvrage tant ce nombre 22 a eu d’importance pour Jules Verne, lequel, refusé chez vingt et un éditeurs, trouva enfin Hetzel, rue Jacob et dont les "Voyages extraordinaires" font 3 x 22 c’est-à-dire 66 volumes.

L’on trouvera ici quelques excellentes pages entièrement pillées chez de médiocres auteurs et d’autres fort mauvaises encore que pillées dans des chefs-d’œuvres patentés. Nous ne citerons jamais nos sources dont le grand public n’a cure, laissant aux lettrés le plaisir de reconstituer eux-mêmes une bibliographie dont ils ne tireront aucun profit.


L’AUTEUR